Timidité vaincue!

Classé dans : Insertion | 0
Partager
Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on Twitter

L'histoire de Virginie

Virginie est issue d’un cycle de CAP restauration. Peu convaincue par ce métier, elle souhaite 33635603_ss’orienter vers une formation d’Auxiliaire de puériculture. Elle est encore très ancrée dans le cocon familial, et aspire à développer son indépendance… Elle exprime clairement les difficultés auxquelles elle est confronté : Elle est très timide, pense ne pas avoir confiance en elle et par incidence, son gros problème du moment c’est qu’elle a très peur de la conduite. Elle est mal à l'aise lors des séances de code, et redoute terriblement l'examen, du regard de l'examinateur...

En effet, elle est inscrite à l’auto école depuis plus d’un an, mais ne se sent pas capable de passer le code, et reste terrorisée (et le mot est faible !) à l’idée de se mettre au volant…

Paradoxe terrible pour elle : Le permis représente d’après elle un vrai vecteur d’indépendance. Elle sait qu’elle doit franchir cette étape, mais elle se sent paniquée à l’idée de passer son permis.

Nous engageons alors son coaching avec un objectif clair et concret :

                  Passer son code et surmonter sa peur de la conduite.

Ma déformation de coach m’engage dans une voie psychologique d’abord : De quoi a-t-elle peur vraiment ? Sa peur panique de conduire la renvoie probablement à son angoisse de quitter son cocon familial ultra protecteur et sécurisant.

Mais je comprends très vite lors de nos échanges, qu’elle ne veut pas creuser dans ce sens, elle veut réussir à passer son permis ! Sa force de conviction est là, sa volonté et son courage aussi. Et elle me dit : C’est pour ça que je prends un coach, c’est pas pour retrouver un psy ! J’en ai déjà vu 3 et ça ne m’aide pas du tout pour mon permis.

Ça, c’est fait.

Le message est clair, je dois changer mon angle de travail. Et je me repositionne sur le sens premier du métier de coach, entraineur vers un résultat ambitieux.

Ce recadrage de MA pratique prend immédiatement : Après deux entretiens, Virginie s’est fixé un challenge ambitieux : Non seulement elle obtiendra son code, mais elle le réussira du 1er coup et en moins de 2 mois !

Grâce à Virginie, j’ai pris la pleine dimension de ce métier, et j’ai appris une qualité essentielle : la flexibilité.

Alors en avant pour un entrainement de championne ! À chaque rdv je lui donnais rdv à son domicile familiale, pour l’emmener en voiture, et la faire conduire quelques mètres. À chaque séance nous avons travaillé des techniques de relaxation, concentration et maîtrise de soi.

Elle a développé au fil des semaines une forme de confiance et d’affirmation que sa famille et son entourage ont clairement remarqué. Elle se sent elle même plus épanouie et prête à aborder l’avenir.

Défi réussi avec brio : Obtention de code au 1er passage et après à peine 2 mois. Bravo !26324687_s

 

Le témoignage de Virginie – 19 ans :

« J’ai trouvé les séances très intéressantes,

elles m’ont beaucoup aidé dans mon projet »

 

Les conseils du coach

Restez ouvert et toujours en phase avec les besoins de votre coaché. Le piège des suppositions nous rattrape tellement vite.

Bien sûr Virginie faisait une association entre la peur d’être livrée à elle même et sa peur de conduire. Mais sa volonté d’indépendance était suffisante pour passer sur un modèle d’actions directes, elle en était capable.

Règle essentielle du coaching: Travailler sur le présent et sur l'avenir.5582883_s

Les techniques de concentration et de focalisation sont très efficaces face à des peurs inhibitrices. En amenant notre attention sur un point précis, on évite la dérive de nos pensées, et on évite d’être pollué par des interférences (le regard des autres par exemple).

Mais dans cette histoire, j’ai surtout pris moi même une leçon sur ce que représente le plus justement le métier de coach. Aider son client à obtenir un résultat plus rapidement que s’il ne l’avait fait seul. Et dans ce sens, le coach doit savoir quoi faire, au bon moment, pour aider la personne à atteindre son objectif.

« J’essaye de faire la chose juste, au juste moment. Ça peut être de toutes petites choses, mais habituellement, ça fait la différence entre gagner et perdre.» Karim Abdoul Jabbar

 

Avec passion,

Alexis

 

Partager
Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laissez un commentaire