Mener un entretien de recadrage

Classé dans : Manager | 0
Partager
Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on Twitter

Avez vous aimé cet article ?

--------------

Vous pouvez recevoir régulièrement des stratégies de fines pointes, pour vivre pleinement votre management.

Simplement inscrivez votre email ci- desous. 


Vos coordonnées restent confidentielles, aucun spam ne vous sera envoyé.

Voici un exemple d'entretien de recadrage. J'ai choisi un situation assez fréquente d'un collaborateur (Chef d'équipe) qui a fait des écarts répétés aux règles de sécurités.

L'entretien de recadrage est un acte fort de management, en ce sens qu'il permet de remettre un collaborateur "sur les rails", donc de continuer à lui faire confiance, tout en posant un cadre claire en terme d'exigence. Il permet de fixer votre autorité, sans faire d'autoritarisme et en conservant la plus grande considération pour le collaborateur.

Motivation et engagement sont à la clés de ce modèle d'entretien, qui repose sur un principe essentiel: On ne change que ce dont on a conscience.

La maquette proposée se déroule en 4 étapes:

1- Introduction et cadrage de l’entretien:

  • Rappelez le niveau d’exigence attendu.
  • Rappelez les faits déviants (les seuls faits véritables dont vous êtes sûr) sans juger la personne.
  • Implication du manager qui reconnaît sa part de responsabilité (ce qui évite à l’autre de se justifier).

2- Prise de conscience en posant la question :

  • « Quelles vont être les conséquences pour toi, à moyen et long terme, si tu continues à agir comme ça ? »
  • Poussez la réflexion en restant toujours centré sur cette même question. Insistez « Et encore…, et encore… » et surtout ne répondez pas à la place de l'autre. Laissez le répondre, même si ça lui demande une réflexion inhabituelle pour lui.

3- Solutions proposées en posant la question :

« Quelles solutions me proposes-tu pour que cela ne se reproduise plus ? »

  • Si la personne n’a pas de solutions : laissez-lui le temps de réfléchir et fixez-lui un autre rendez-vous quelques jours plus tard.
  • Si elle émet quelques solutions : validez les solutions qui peuvent être implémentées et fixez-lui un autre rendez-vous pour faire le suivi.

4- Conclusion de l’entretien

  • Rappeler la décision, vérifier l’adhésion du collaborateur, indiquer les conséquences positives de la mise en œuvre des solutions.
  • Un écrit peut, si vous le souhaitez, venir entériner les décisions prises avec le collaborateur.

 

Quelques conseils pour mener ce type d'entretien

Respectez le déroulement des phases. Il s’agit d’un processus construit, étudié et expérimenté qui se doit d’être suivi pour apporter le résultat attendu.

Ne faites pas de suppositions avant chaque question et restez dans une écoute ouverte.

Persévérez, même si les questions ne vous semblent pas naturelles. Tout comme avec des chaussures neuves, au début c’est toujours assez inconfortable. Mais pour qu’elles se fassent il faut les mettre ! Alors si vous voulez réussir avec cette technique, il faut la pratiquer.

N’attendez pas de miracle, mais cherchez à faire progresser vos collaborateurs.

Tout est d’abord une question de choix, alors choisissez le moment le plus opportun dans les prochains jours et fixez vos rdv de recadrage. Personne d’autre que vous ne pourra le faire.

 


 

MDS-IconeCet article est extrait du programme Management et Discipline Sécurité.

Vous pouvez retrouver le guide de déroulement complet de l'entretien de recadrage dans le programme "Management et Discipline Sécurité". N'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus et adhérer au programme.

 

Partager
Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laissez un commentaire