Comment nous rendre plus fort avec les 7 piliers de vie

Classé dans : Insertion | 2
Partager
Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on Twitter

 

Pour coacher efficacement, et transmettre confiance, motivation, responsabilité et autonomie à vos bénéficiaires, le Conseiller a besoin de se sentir « solide ». De la même manière qu’un immeuble doit être construit sur des fondations solides pour durer dans le temps et résister aux intempéries.

La dynamique de changement est indispensable, et doit être associée à des piliers solides qui permettent de maintenir le cap en toutes circonstances.

Voici 7 histoires très courtes qui illustrent chaque pilier de vie :

  1. Intégrité

L’intégrité est un principe que je travaille avec tous mes coachés. Nous venons ainsi renforcer confiance et estime de soi (d’une part), et la confiance que nous portent les autres (d’autre part). C’était notamment le cas avec Julien, qui a limité le nombre d’actions sur lesquelles il s’engageait pendant nos entretiens, mais il mettait un point d’honneur à suivre chaque engagement. « Je dis ce que je fais, et je fais ce que je dis. » Finalement, c’est devenu une valeur sûre et nous savions (toute l’équipe de la Missions Locale) qu’on pouvait toujours compter sur lui. Totale confiance.

  1. Besoins

Revenons sur l’histoire de virginie (timidité vaincue). J’avais mal ciblé son besoin. Et l’ensemble des intervenant avant moi avait fait la même erreur. Virginie restait dans sa frustration de ne pas pouvoir avancer. C’est elle-même qui a su recentrer son besoin, en me renvoyant dans mes filets !

Cette notion de besoin est également très connue au travers de la pyramide de Maslow. Le point de vigilance pour le conseiller coach, c’est de s’assurer que nous répondons à l’un des besoins majeur du bénéficiaire.

  1. Valeurs

« Qu’est ce qui est vraiment important pour toi ? », autrement dit : ce qui a de la valeur. Lorsque j’ai12700125_s posé cette question à Benoît lors d’une 1ère rencontre, sa réponse m’a prouvé à quel point la notion de valeur reste fondamentale pour permettre d’orienter le bénéficiaire. Il m’a simplement répondu : « Etre respecté dans mes choix ». Le respect. Car depuis son inscription en ML, ses conseillers successifs l’ont toujours découragé à suivre son projet rêve, pour l’orienter dans des voix diverses. Redonnez le pouvoir aux jeunes que vous accompagnez !

  1. Etre inconditionnellement positif et constructif

Lors de tous mes démarrages de groupes, ou ateliers collectifs, je pose ce principe pour tous les participants. Et l’effet est immédiat : Un matin de novembre (météo morose, pluie, sombre,…), j’accueille un nouveau groupe tout aussi morose, affalé dans leur chaise, encore à moitié endormis. Lorsque j’ai annoncé ce principe, je me suis mis debout. J’ai fait lever tous les participants (même les râleurs) pour organiser une « mise en énergie » : mouvements de bras, dynamique, physique, pendant 30 seconde. J’ai vu les visages s’ouvrir, les sourires se dessiner, et la matinée était lancée, dans une énergie positive et constructive.

  1. Poser des limites claires

38346334_s« Je sais à quoi je dis oui et à quoi je dis non ». Ce pilier est intimement lié à l’estime de soi. Souvent, chez les personnes en insertion, les limites sont floues car elles traversent une période de turbulence et de difficulté. Renforcez la connaissance de soi et la confiance, vous permettra de poser des limites claires. Et inversement : Poser des limites claires permettra de renforcer la confiance et l’estime de soi. Mon astuce à ce sujet : Montrez l’exemple en posant un cadre très clair dans la relation (vous pouvez vous inspirer du modèle que je propose dans un précédent chapitre, ou développer votre cadre). Les limites rassurent et mettent en confiance.

  1. Vérifier son réseau relationnel

À 37 ans, Véronique fait preuve d’une certaine assurance, en apparence… Mais rien ne fonctionne professionnellement, ni personnellement. Elle vit avec sa fille, et se charge de tous, toute seule. Elle est épuisée mais c’est une combattante. Vient alors ma question fatidique : « Sur qui peut tu vraiment compter dans ton entourage ? ». Elle s’effondre en larme devant moi. Elle est tellement seule. En rupture avec sa famille, sans nouvel du père de sa fille, elle s’est éloignée de ses amis par pudeur ou par honte de sa situation précaire… Elle souffre, en silence.

Notre échange a d’abord consisté à reconstruire son réseau relationnel avant même d’imaginer autre chose. Elle en avait tellement besoin, d’un point de vu affectif, et en soutien dans son organisation du quotidien.

12 personnes : le cap d’un réseau relationnel proche sur qui on peut compter. Travaillez dans cette optique, pour les autres comme pour vous.

  1. Rendre le présent parfait

Hier c’est du passé, vous n’y changerez rien.37589104_s

Demain sera un autre jour, c’est l’inconnu.

Aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.

 

 

Les conseils du coach  

 

La dynamique des piliers de vie provient des travaux de Thomas Léonard.

Il est important de renforcer chaque pilier régulièrement. Quand nous sommes en présence de personnes en parcours d’insertion, je vous conseille de vérifier leurs piliers de vie. Avec quelques questions simples autour de ces 7 points, vous allez vite comprendre où se situent les failles et ainsi donner des priorités pertinentes pour vos propositions d’insertion.

Voici quelques pistes de questionnement sur chaque pilier :

  1. Intégrité
  • Respectez-vous toujours vos engagements quoi qu’il arrive ?
  • Que se passerait-il si vous éleviez votre niveau d’intégrité ?
  • Êtes-vous capable de citer tout ce qui vous nuit dans votre vie ?
  1. Besoins
  • De quoi avez-vous concrètement besoin pour être pleinement épanoui dans ce que vous faites.
  • Qu'est-ce qui vous met en joie dans votre vie ?


  1. Valeurs
  • Qu’est ce qui est vraiment important pour vous ? 
  • Quelles sont les dix valeurs les plus importantes pour vous ?
  • Parmi ces dix valeurs, quelles sont les trois plus importantes, sans lesquelles votre vie n’a plus de sens ?
  1. Etre inconditionnellement positif et constructif
  • Que vous a apporté cette situation et quel apprentissage en tirez vous ?
  • Que faites vous de bien, et que pouvez vous améliorer ?
  1. Poser des limites claires
  • Qu’est-ce que vous acceptez dans une relation et qu’est-ce que vous n’acceptez pas ?
  • Êtes-vous capable de vous définir et d’expliquer aux autres la façon dont vous fonctionnez ?
  1. Vérifier son réseau relationnel
  • Sur qui pouvez vraiment compter dans ton entourage ?.
  1. Rendre le présent parfait
  • Quelles sont vos réussites aujourd’hui ? Qu’est ce qui vous a rendu heureux aujourd’hui ?
  • Une idée : Listez vos 3 kifs par jour (3 kifs par jour - Un livre de Florence Servan-Schreiber)

 


Continuez votre cheminement dans la dynamique de changement:

Diapositive1

 

Ou revoyez les séquences précédentes:

Chang1  Chang2

Partager
Share on FacebookShare on LinkedInShare on Google+Tweet about this on Twitter

2 Responses

  1. François RIVET

    Bonjour Alexis,

    Merci pour ces réflexions apportées à notre travail d’insertion qui nus permettent de réfléchir et rebondir.
    Comme proposé, j’aimerais bien creusé cet apport sur les piliers de vie.

    • Bonjour François, merci de votre retour. Je vous enverrai le support par mail. Surveillez vos mails la semaine prochaine!

Laissez un commentaire